La méditation facile


Comment méditer sans être has-been, l'air de rien et réussir à tous les coups. Par Natacha Caudrelier


J’entends souvent les gens me dire : « J’aimerais savoir méditer mais, la méditation c’est pour les puristes, ce n’est pas pour moi ! De toute façon, je n’y arriverais pas. » Et quand je leur demande : « Mais, qu’est-ce que la méditation pour toi, au juste ? » Là, j’obtiens des réponses diverses et variées. Entre : « J’ai mon amie qui voit plein de choses extraordinaires quand elle médite.. » et : « La méditation ? C’est rester pendant des heures assis en tailleur, les yeux fermés. Et ça, ce n’est pas pour moi ! »

Et quand on me pose la question, je réponds toujours : « La méditation, si on ne la pratique pas, on ne peut pas vraiment savoir ce que c’est. »

« Mais j’ai essayé ! J’ai même tout essayé, mais rien ne marche avec moi ! »

Bon, reprenons tout à zéro, en quelques lignes :

-Tu veux faire de la méditation ?

-Oui ?

-Alors garde en toi cette motivation et entraine-toi. Entraine-toi aussi souvent que tu le veux.

-Comment faire ?

*Premièrement, accorde-toi, d’abord trois minutes. Puis quand tu seras capable de rester trois minutes entières, sans penser à quoi que ce soit, tu ajouteras une minute, puis deux, puis trois…etc… Ainsi lorsque tu arriveras à cinq, dix, voire quinze minutes de méditation, ce sera amplement suffisant pour l’instant.

*Deuxièmement, installe-toi confortablement. Soit assis, soit allongé(é). Le but est de maintenir ta colonne vertébrale (ton dos) bien droit.

*Troisièmement, tu vas passer à la pratique. Alors, ferme les yeux. Ou garde-les ouverts, à ta convenance. Pendant trois minutes environ, tu vas te concentrer sur ta respiration. Prend une grande inspiration. Inspire, bloque, et compte un, deux, trois, puis expire tout ton souffle par le nez. Prend ton temps, ne va pas trop vite pour ne pas ventiler. Recommence plusieurs fois. A chaque fois que tu inspires, ne pense qu’à respirer. Imagine l’oxygène qui entre par tes narines. Et lorsque tu bloques, l’oxygène circule dans ton cerveau et dans ton corps.

Pendant trois minutes, l’oxygène (ou l’énergie) s’infiltre entièrement dans ton corps, en passant par ton nez, et, en ressortant par le nez.

Voilà. Tu t’es concentré(e) trois minutes, tu as médité. Maintenant à toi de jouer ! heu… je veux dire à toi de méditer ! L’entrainement est la clé. Garde la foi que tout est possible.

Tu peux publier, partager ce texte tant qu’il reste en entier. Merci pour ton partage. Natacha.

27 vues